Rappelz a maintenant 10 ans en France.

On y est, 10 ans, le cap de la décénnie est là !
10 ans, pour un MMORPG, c’est assez énorme. Que dire ? Quel bilan en tirer ? On va vous raconter rapidement comment Rappelz a traversé une décénnie entière !

Rappler Creer, le jeu créé à petit budget, créé en 2003 en Corée

C’était en Novembre 2003, à Séoul. Une petite équipe, qui bossait pour Ncsoft a décidé de créé un MMORPG et son petit studio en utilisant des bases d’un autre MMORPG. nFlavor et Rappler Creer étaient nés.

Une rare photo du créateur de Rappelz

Un designer, en train de bosser sur ce qui allait devenir un grand MMORPG

Les premiers locaux de nFlavor, premier studio de développement de Rappelz

 
Le concept a de suite séduit en Corée du Sud. Rappler Creer a été ouvert en bêta et en version finale.

De Rappler Creer à Rappelz, une histoire internationale

L’idée de Rappler Creer était simple. Proposer un MMORPG gratuit aussi bon que les pointures du marché (il faut se rendre compte que tout ce que je raconte là se passait entre 2003 et 2005 hein !). C’était chose faite.
Rappler Creer a séduit les entreprises d’édition de MMORPG partout en Asie, surtout au japon. Rappler Creer a été édité a Taiwan, en Chine et en Corée, et a failli être édité au Japon par Gala Inc.
Gala Incorporated, séduit par Rappler Creer a alors acheté les droits d’édition pour l’Amérique, le Japon et l’Europe, ce qui a permis à nFlavor de repenser son jeu, de le rendre plus beau et de l’améliorer, Rappler Creer était mort, Rappelz est né.
Les éditeurs ont alors tous mis à jour Rappler Creer vers Rappelz, le concept était le même mais l’interface était différente. La map a été entièrement refaite, et certaines choses ont disparues (voir cet article et Celui-ci ).

2006 : gPotato et Rappelz arrivent en amérique

gPotato, un des premiers portails de MMORPG Gratuit au monde allait faire son apparition en Amérique, avec comme fer de lance Rappelz. Un jeu conçu en Corée, le risque était assez grand car les manières de jouer ne sont pas les mêmes, mais ça a prit tout de suite. Rappelz en Amérique a eu un succès quasi-immédiat.

L’Amérique est la plus grande communauté sur Rappelz, des milliers de joueurs, plusieurs serveurs (qui ont fusionné ensemble) et des événements réguliers. Rappelz, c’était pas n’importe quoi.

2008 : Rappelz débarque finalement en Europe

gPotato venait d’ouvrir FlyFF en Europe, c’était alors au tour de Rappelz.

Aujourd’hui, 10 ans plus tard il est encore là. La suite de l’histoire, on la connait
 

10 ans après, quel avenir pour Rappelz ?

Personnellement, j’espère que Rappelz durera 10 ans de plus. Ce jeu a un concept qui fait de lui le seul jeu avec un véritable système de créatures. Rappelz, 10 ans après, c’est différent, et l’avenir de Rappelz est flou.
On sait tous que Rappelz ne s’arrêtera pas, mais on ne sait pas exactement où Gala se dirige exactement, Rappelz sur PC va fermer au Japon, Devildom Partie 2 va arriver bientôt en Corée (mais on n’a pas plus d’infos) et Webzen s’occupe de l’équilibrage des classes.
Rappelz sur PC est bichonné, mais on n’a malheureusement pas assez d’infos sur ce qui va se passer dans le futur, même si on sait qu’il va se passer des choses 😉
En tout cas, je profite de cette rétrospective rapide pour remercier toutes les équipes qui ont travaillé sur Rappelz. Que ce soit les différentes équipes de développement, les Maîtres du Jeu, les Community Manager, les Modérateurs, je profite de cet article pour les remercier un à un pour leur dévotion pendant ces années.
Je ferai pas de remerciements nominatifs, mais les personnes concernées se savent visées. Rappelz c’est une aventure qui dure depuis 10 ans, c’est un jeu auquel je joue depuis 10 ans, et ce jour me fait prendre conscience que le temps passe vite, très vite.
Merci à nFlavor/Gala Lab, à gPotato/Webzen pour tous ces moments de rêves 😉
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *